Entraînement cérébral

Entraînement des fonctions cérébrales de base en vue de l’automatisation

8 fonctions sont à automatiser :

-  Seuil d'ordonnancement visuel : pour augmenter la vitesse de traitement des informations visuelles 

-  Seuil d'ordonnancement auditif : pour augmenter la vitesse de traitement des informations auditives 

-  Audition directionnelle : pour distinguer précisément des sons et paroles en fonction de leur direction, et ne pas tenir compte des bruits environnants

-  Discrimination de la hauteur tonale : pour distinguer des différences minimales de hauteurs de son

-  Tapotement rythmique synchrone : pour traiter des stimuli visuels et auditifs perçus le plus vite possible, et les transformer en mouvement

Trois fonctions supplémentaires doivent également être automatisées pour que ce "bagage cérébral" soit complet ; il sera disponible pour tout apprentissage et à tout moment de la vie quotidienne.

Lors de la séance de bilan, un appareil d'évaluation appelé BRAIN-BOY® permet de mettre en évidence les fonctions déficitaires.

L'automatisation se fait grâce à un entraînement régulier avec cet outil utilisé en autonomie à la maison. 

Amélioration de la coordination entre les deux hémisphères cérébraux

Les neurosciences montrent que l'on est plus efficace quand nos deux hémisphères cérébraux travaillent en collaboration. Chaque hémisphère a ses spécificités :

- Le cerveau gauche gère le rationnel, la logique, le calcul, le langage, l'écriture, le temps, les détails... 

- Le cerveau droit gère l'espace, la globalité, l'imagination, la créativité, les émotions...

Une meilleure coordination entre les deux hémisphères permet d'accéder à l'ensemble de son potentiel. 

Lateral training : par un procédé spécifique de latéralisation du son, accompagné ou non d'une alternance visuelle, les deux hémisphères sont sollicités Toutes les activités faites dans ces conditions sont plus efficaces : lecture, grapho-motricité, jeux mathématiques...

Motricité : coordonner ses mouvements, distinguer sa gauche de sa droite, avoir un équilibre stable, ne sont que quelques exemples de tâches qui font appel à l'ensemble du cerveau pour être réussies.

Braingym : les mouvements proposés par cette méthode permettent d'activer les deux cerveaux en complément de l'entraînement moteur. 

Entraînement à la discrimination auditive

Il permet d'améliorer la différenciation de sons proches, ce qui facilite une écoute efficace. L'information étant alors traitée plus rapidement, moins d'énergie sera dépensée par le cerveau pour comprendre à l'oral (cours, conférence, émissions TV et radio...) et il s'en suivra moins de fatigue.

Le logiciel WPST® et l'AlphaTrainer®  sont deux outils utilisés pour s'entrainer à discriminer par exemple :

           ba/pa/ta/da/ga/ka...

          evi/efi/edi/eti/ebi/epi...

© 2016 by Brigitte Didier. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now