Sources des troubles

A l'origine des troubles des apprentissages et de l'attention, différentes sources :

Réflexes archaïques persistants

Il s’agit des réflexes du fœtus in utero et du nouveau-né au moment de la naissance et dans les premiers mois de sa vie. Cette persistance peut avoir des répercussions :

○ Dans le mouvement : faible tonicité musculaire, problèmes de coordination, de latéralité, maladresse, lenteur, grapho-motricité difficile

Visuelles : troubles oculomoteurs : inversion de lettres ou chiffres, omission de mots, sauts de ligne pour la lecture, mauvaise adaptation clair/sombre

Auditives : compréhension retardée, hyperacousie (hypersensibilité aux sons), mauvaise audition spatiale

Langagières : mauvaise articulation, langage immature, dysphasie …

○ Au niveau de la pensée : troubles de l’attention, manque de concentrationfatigue, mauvaise orientation dans l’espace et dans le temps, organisation difficile

○ Sur les sensations et/ou émotions : peurs, mal des transports, syndrome d’épuisement, colères …

Ces répercussions sont dues à une faiblesse structurelle du Système Nerveux Central.

Fonctions cérébrales de base non automatisées

Cette non-automatisation entraîne un traitement central des informations visuelles ou auditives trop lent. La personne doit compenser ces déficits par de gros efforts, ce qui génère beaucoup de fatigue, et des résultats décevants pour ce qu'elle entreprend.

Exemples de répercussions : 

○ Difficultés de concentration, écoute non efficace

○ Difficultés de lecture

○ Lenteur

○ Confusions de sons

○ Incapacité à discerner les subtilités du langage oral ...

Mauvaise coordination inter-hémisphérique

Les deux hémisphères – cerveau droit, cerveau gauche – ont chacun leurs spécificités. Leur coopération permet d'avoir accès à l'ensemble de son potentiel.

Stress et émotions envahissantes
Pour certains, ce sera la première cause de mal-être et de non-réussite.
L'accompagnement proposé vise largement à les réduire.
Grâce à l'entraînement moteur, la personne accède à une sécurité intérieure qu'elle n'a jamais connue. La confiance en Soi se développe au fil des séances. Mieux avec son corps, elle sera de moins en moins sujette à la colère, à certaines peurs...
L'entraînement cérébral, lui, aura des répercussions positives sur le niveau de stress. Le fonctionnement jusqu'alors "sous pression" devient plus léger.
Néanmoins, un traumatisme ou des conditions de vie anxiogènes peut être à l'origine d'un stress chronique ou d'émotions profondément ancrées.
Un suivi complémentaire sera alors à envisager.

Huit fonctions cérébrales de base doivent être automatisées afin de pouvoir fonctionner à son meilleur potentiel. Un entraînement régulier avec le BRAIN-BOY® permet d'atteindre cet objectif en quelques mois. 

Discrimination auditive déficitaire

Ne pas entendre certains phonèmes ou confondre plusieurs

sons proches, rend la compréhension du langage oral laborieuse.

L'apprentissage des langues étrangères est également difficile.

© 2016 by Brigitte Didier. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now